MONT SAINT-HILAIRE

Plantation.jpg
 

RÉSERVE DE LA BIOSPHÈRE DU MONT SAINT-HILAIRE (QC)

DÉTAILS DE LA PLANTATION

Date de plantation : 11 mai 2018

Arbres indigènes plantés : 700 chênes rouges et 300 chênes à gros fruits

Participants à la plantation : Les élèves de l’école Ozias-Leduc

Lieu et propriété : Propriété Fontaine et Propriété Blakeney, propriétés du Centre de la Nature Mont Saint-Hilaire.

Objectif communautaire : 

  • Éradiquer une plante envahissante indésirable (le phragmite aussi appelé roseau)
  • Reboiser une friche agricole.

Séquestration carbone : 143 tonnes de gaz à effet de serre (éq. CO2). En apprendre plus sur la séquestration du carbone.

Fonctions des arbres : Voyez les différentes fonctions sociales, économiques et environnementales des arbres en cliquant ICI.

Partenaires : Réserve de la biosphère du Mont Saint-Hilaire, Centre de la Nature Mont Saint-Hilaire, Ministère des Forêt, de la Faune et des Parcs du Québec (fournisseurs des arbres), Agence forestière de la Montérégie, École secondaire Ozias-Leduc.

INFORMATION ABOUT THE PLANTING

Planting date: May 11, 2018

Native trees planted: 700 red oaks and 300 bur oaks

Planting participants: Students from École Secondaire Ozias-Leduc

Location and ownership: Fontaine and Blakeney properties, property of the Centre de la Nature du Mont Saint-Hilaire

Community objective:

  • to eradicate an unwanted invasive plant (giant hogweed, also known as common reed and phragmite)
  • to reforest an agricultural wildland

Carbon sequestration: 143 tonnes of greenhouse gases (CO2 equivalent). Learn more about the carbone sequestration.

Trees’ roles: Discover the various social, economic and environmental roles that trees play by clicking HERE.

Partners: Mont Saint-Hilaire Biosphere Reserve, Centre de la Nature du Mont Saint-Hilaire, Quebec’s Department of Forests, Wildlife and Parks (which provided the trees), Agence forestière de la Montérégie, École Secondaire Ozias-Leduc


LA RÉSERVE DE LA BIOSPHÈRE

En 1978, le mont Saint-Hilaire devient la première réserve de biosphère désignée au Canada. Le territoire de la Réserve de la biosphère s’étend sur un territoire qui dépasse les limites de la Réserve naturelle Gault, regroupant ainsi plusieurs municipalités.

Alliant les priorités de conservation aux intérêts socio-économiques et culturels de la région, la Réserve de la biosphère du mont Saint-Hilaire est une bonne représentation du lien nature-culture qui caractérise notre sens d’appartenance à la montagne. Elle veut être un milieu de collaboration où les citoyens vivent et travaillent en harmonie avec la nature.

THE BIOSPHERE RESERVE

In 1978, Mont Saint-Hilaire became the first designated biosphere reserve in Canada. The biosphere reserve’s territory extends over an area beyond the limits of the Gault Nature Reserve, thus bringing several municipalities together.

Aligning conservation priorities with the region’s cultural and socio-economic interests, the Mont Saint Hilaire Biosphere Reserve is a good example of the nature-culture link that characterizes our sense of belonging to the mountain. It aims to be a collaborative environment where people live and work in harmony with nature.

Carte_Mont_St_Hilaire - 1000.jpg